histoire

  • Les voyages remontent le moral

    Imprimer

    fullsizeoutput_3388.jpeg

    Cimetière de San Juan Chamula (Chiapas)

     

    J’ai enfin pu voyager mi-juin de Paris à Mexico. 15 passagers seulement. Peu rentable pour la compagnie!

    J’avais envie de visiter la province. En particulier une partie du Chiapas que je ne connaissais pas.

    C’est un état avec de nombreux cas de covid ; je l’ai vite compris en atterrissant à l’aéroport de Tuxtla Guttierez, capitale de l’état. Des contrôles administratifs et sanitaires importants étaient mis en place.

    Je me suis dirigé à San Cristobal de las Casas, ville des Tzotziles. La ville me fait penser à celle d’Antigua. Il est vrai que le Chiapas était rattaché auparavant au Guatemala.

    Je me suis installé au Sombra del Agua. Hôtel merveilleux surtout quand on est son unique occupant. De grandes personnalités ont laissé leur nom à plusieurs chambres : Jacques Soustelle, Graham Greene,.. C’est Andrea Urbina, chargée de la clientèle de l’hôtel, qui put me recommander les meilleures tables de la ville, dont le restaurant el Secreto.

    Je suis venu au Chiapas pour visiter le site archéologique maya de Tonina et son acropole de 70 mètres de hauteur. Il est fermé et ne réouvrira qu’en octobre prochain, m’indique-t-on.

    Je demande à découvrir l’une des communautés de zapatistes (elles sont 8 au total) ou certaines retirées  peuplées d’indigènes Tzeltales. Dans les deux cas, ce sont de catégoriques refus. Ces communautés s’opposent à la venue des agents de salubrité de l’État qui sont accueillis par pierres et balles. Ils craignent qu’on leur transmette le covid ou autres maladies. Ils ont confiance en leurs chamanes et leur médecine traditionnelle.

    Je visiterai les deux villages de San Juan Chamula et de Zinacantan qui conservent leur traditions tzotsiles. A San Cristobal, ne pas manquer la cathédrale. Le marché offre beaucoup de tissus importés de Chine. Parmi les rares musées ouverts, le Na Bolom (la maison du Jaguar) où vécurent les explorateurs et anthropologues danois Frans Blom et suisse Gertrude Duby.

    Au bord de la rivière Grijalva, Chiapa de Corzo, qui fut la première ville fondée au Mexique par les espagnols et sera capitale de l’état pendant une période.

    Chiapas, San Cristobal de las Casas, Tzotziles, Tzeltales, San Juan Chamula, Zinacantan, Tonina, Antigua, Guatemala, Hôtel Sombra del Agua, Tuxtla Guttierez, Chiapa de Corzo, Grijalva  chiapas,san cristobal de las casas,tzotziles,tzeltales,san juan chamula,zinacantan,tonina,antigua,guatemala,hôtel sombra del agua,tuxtla guttierez,chiapa de corzo,grijalva,frans blom,gertrude duby

  • Jalapa

    Imprimer

    IMG_1231.JPG

    Il faut retourner au Mexique. Demain je voyage...

    Je suis parti depuis deux mois. Je devais me rendre à nouveau en Côte d'Ivoire pour faire quelques photos encore. A peine arrivé, le choc. Impossible de photographier à cette époque: la luminosité trop blanche m'en a vite dissuadé. 

    Alors je suis allé au Ghana à la visite des Chateaux et Forts de la route de l'Esclave. Et puis j'ai fait une incursion au royaume Ashanti, à Kumasi. On en reparlera.

    Pour l'instant, je m'envole pour le Mexique. Pour des conférences sur mes voyages et photos. La première à l'Université d'Anáhuac (Mexico) dans 3 jours. Puis en province. En commençant par Jalapa (ou Xalapa) dans l'état de Veracruz. Je profiterai de visiter son merveilleux musée d'Anthropologie. Et ses gigantesques têtes Olmèques aux traits négroïdes.

    On dit que l'Afrique serait même à l'origine de la culture Olmèque. Tellement de ressemblances: cérémonies, alphabet,...! Mais chut, car au Mexique, on n'aime pas entrer dans ce débat.

  • Six semaines et treize religions

    Imprimer

    Thiksey.jpg

    Monastère de Thiksey (Ladakh); vue depuis le Chamba Camp

    Je reviens d’un voyage de plus de 6 semaines en France, ltalie, Grèce, Chypre, Israël, lnde.

    J’ai fait le tour des religions: Monothéistes (Catholique, Orthodoxe, Arménienne, Assyrienne, Copte), zoroastrisme, bahaï, druze, hindou, islam, sikhisme, jainisme, bouddhisme. 

    J'ai bien aimé: le restaurant Volnay, au dos du Hyatt à Paris, la brasserie chez René au boulevard St Germain, l'expo sur les jardins de l'Orient à l'Institut du Monde Arabe, les tagliatelles à la crème et truffes à la Terre des truffes rue Vignon, le serpent de 800 tonnes de l'artiste Chinois au Grand Palais, les petits déjeuners du Westminster, la vue sur l'Acropole depuis le Hilton d'Athènes, son bar ouvert jusqu'à minuit au dernier étage, la feta et les vrais yaourts à la grec servis au petit déjeuner, le musée d'archéologie, la fondation Goulandris et le musée de l'Art des Cyclades, la descente en funiculaire à Santorin en empruntant la voie de sortie pour ne pas faire un demi km de queue, les charmants hôtels de Santorin à la vue imprenable, le départ des iles de Thira et voisines formées de lave noire et coiffées de leurs villages blancs, ne pas avoir pris une seule excursion à terre organisée par le bateau, la visite du palais de Cnossos en Crète, la découverte de l'extraordinaire musée d'archéologie d'Héraklion, la dégustation du vin résiné blanc "Ekavi" produit sur place, la découverte de la Terre Sainte en entrant par Haïfa et gagnant Nazareth et Jérusalem, l'église du Saint Sépulchre et les deux grandes mosquées, le Mont des Oliviers, le petit déjeuner au King David Hôtel, le chauffeur guide à Chypre, le théâtre de Kourion, les mosaïques de Paphos, la découverte du village de Omodos, mesurer la présence des Chevaliers de St Jean et de Rhodes entre les 12 et 14 èmes s, le temple d'Athéna de la citadelle de Lindos à Rhodes monté à dos d'âne, le monastère de Saint Paul et sa crique, la visite de la cuisine du restaurant du port de Rhodes, le château des Maitres Chevaliers de Rhodes, l'arrivée au pied de Taormina, avec le Vésuve au fond, l'hôtel Timeo, son odeur de ses parquets cirés et sa vue, le théâtre grec du 3ème avant ne, les tagliatelles au pomodoro sur la terrasse ombragée du Maffei's, l'arrivée matinale à Civitavecchia, la terrasse intérieure de l'hôtel de Russie où il est possible de fumer librement le cigare, les expos du MAXXl, les jardins de Borghèse, les taglionis de Dal Bolognese, la tranche épaisse de foie grillé au restaurant da Nino de la rue de Burgognona, le Fronteira 2014 fruité de la vallée du Douro sur le Londres-Delhi, séjourner à l'lmpérial, revoir le tombeau du deuxième khan Moghol Humayun, dévorer les Nan et les yaourts, voir le voyage à la lune de Georges Méliès (1902), le massage du Hyatt d'Amritsar, la ferveur Sikh au Golden Temple, le Briani servi sur le vol Spicejet pour aller à Srinagar, la suite Shalimar du house-boat Sukoon sur le lac Dal, le temple hindou du 9ème s. à Naranag, la grande mosquée Jami Masjid à Srinagar, la boutique de pashminas Ali Pasha, le yaourt du restaurant Kashmiri Shamyana, la nature et la végétation sur la route de Srinagar a Kargil, la montée par Sonamag et le passage des cols Zoji-la à 3530 m et Fotula à 4500m, les "dzos" qui sont des croisements de vaches et yaks, aperçus  sur la route, le monastère de Lamayuru, le massage de la tête et des pieds à l'Ule resort de Alchi, les abricots cueillis sur les arbres de Nurla et le long de l'lndus, le réveil à 4:40 avec la vue sur le monastère de Thiksey, les nuits passées au Chamba Camp Ultimate Travelling, la foule et les danses lors du Festival de Hémis, les chappattis dans le Ladakh, les tableaux Golden Buddha et Golden curtain de Bhupen Khalhar au Musée d'Art Moderne de New Delhi, le jarret de mouton estracoto du restaurant Bukhara, le film visionné dans le vol Delhi-Londres "The Queen of the Desert" de Werner Herzog, l'expo "Sicily culture and conquest" au British Museum, le déjeuner d'une salade de crabe et caviar chez Prunier à Harrods, les pâtes maison de Massimo à l'hôtel Corinthia,...

    J'ai moins aimé: 

    Le retard d'une durée de 3 heures du vol BA au départ de Mexico et qui m'a fait perdre à Londres la connection sur Paris, le restaurant Mini du Grand Palais, la grève des services d'enlèvement des ordures, les toasts à la poutargue revisités par Adrian Ferra au restaurant Milos du Hilton d’Athènes, le poulet Couscous du restaurant Zappeion, l'expo Ai Wei Wei à la fondation Goulandris, la grève des transporteurs au moment de l'embarquement au Pirée, la foule de touristes à Santorin, l'espace fumeur en plein air sur le bateau Sirena, la suppression de l'escale d'Alexandrie, l'absence de tournoi de bridge en pleine mer, la cuisine succincte et froide offerte au King David un jour de Shabbat, le Kaloumi (fromage blanc de chèvre et vache, frit et servi avec du miel) trop salé à Omodos, la ville très touristique de Sorrente et ses odeurs de limoncello dans la baie de Naples, les concerts de musique à proximité de l'hôtel à la place del Popolo, les taxis romains qui savent pratiquer les détours pour augmenter les courses, le temps pluvieux de Londres, l'annonce du Brexit, le champagne Henriot du Londres-Delhi, la période de mousson à Delhi, les bâtiments du Corbusier à Chandigarh qui étaient fermés le dimanche, la poussière de Amritsar avant d'atteindre le Temple d'or, le concert de klaxons annonçant la fin du Ramadan et la fête de l'Eid à Srinagar, le marché aux légumes à 4:30 du matin sur le lac Dal, la forte présence militaire au Ladakh, l'odeur en général des toilettes d'lnde, l'hôtel Zoji-la de Kargil, la conduite rapide des chauffeurs de taxis dans les montagnes, le vent soufflant toute la nuit au Chamba Camp, la masse d'étrangers et de photographes à l'occasion du Festival d'Hémis, l'interdiction de fumer dans le jardin de l'hôtel lmperial, le restaurant M à l'allure disco de la rue Victoria de Londres et ses viandes hors de prix,...

    Puis, il fallait bien retourner à Mexico.