19/10/2013

Retour à Mexico

Viga2b.jpg

 

Lithographie de Casimiro Castro, 1855 : On embarquait sur le canal de la Viga, reliant le lac de Xochimilco au Zocalo, comme au temps des Aztèques.

4 mois de voyages, c’est à la fois long et court !

J’aurais visité et découvert de nouveaux espaces, contrées, cultures, cuisines, personnes, lectures, temps, édifices, ruines, etc.

L’anglo-saxon pourra me demander : So what ? Je n’ai pas de réponse précise à lui fournir.

Mais je sais que j’ai vécu intensément tous les instants de ces situations. J’aime les voyages.

J’ai mangé les meilleurs filets d’agneau à Istanbul, dégusté les yaourts non pasteurisés d’Ouzbékistan, photographié les dromadaires devant un temple de l’ancienne Merv, marché deux km pour atteindre la frontière du Turkménistan, admiré les ballets de danse El Merosi de Samarkand, dormi au prestigieux Sofitel d’Ashgabad, aperçu le Président Gurbanguly Berdimuhamedow dans beaucoup des lieux publics, vu depuis un minaret les couchers de soleils à Khiva, pris un massage à l’aéroport d’Istanbul et à Boukhara, déjeuné à la Chèvre d’Or d’Eze, assisté aux grandes voiles de Toulon, rencontré PPDA, découvert le Mucem de Marseille et sa remarquable expo du Noir et Bleu, redécouvert les Impressionnistes au musée Granet d’Aix, été au départ d’une course des voiles d’Or de Saint Tropez, apprécié du bar à la ligne de l’Oursinado, dormi à la Mirande à Avignon, visité la cite des Papes et le musée Calvet, passé deux nuits à Beaune à l’hôtel du Cep, découvert le Dalineum, déjeuné au Charlemagne a Pernand Vergelesses, admiré la philosophie des créateurs de l’Hôtel Dieu de Beaune, acheté du Chambolle-Musigny au Château André Ziltener, dégusté au Caveau Napoléon de Fixin, visité Fontainebleau, terminé les voyages au Westminster de Paris, déjeuné au Minipalais, apprécié le temps et sa météo dans l’ensemble, lu Bilkis la princesse de Saba et les Jardins de Lumière d’Amin Maalouf au temps de Mani, etc, etc...

Mani, quelle vision humaniste au IIIème siècle de notre ère !

J’ai aussi acheté le dernier livre de Jean d’Ormesson : « Un jour, je m’en irais sans en avoir tout dit ». Jean d‘O. lutte contre le cancer depuis le début de l’année. Enthousiaste, généreux, il parle de la force de l’Amour.

Il a raison. Courage Jean, nous t'aimons.

Il est exact que seul l’Amour importe.

01/09/2013

Jérusalem et Tallard.

Sepphoris_Mosaic.jpg

Mosaïque à Sepphoris ; la ville a probablement été détruite par un tremblement de terre en

363 après JC.

1-      La destruction du Second temple (Temple de Jérusalem reconstruit déjà en 516 avant JC, après la captivité de Babylone) par les Romains en 69 après JC aurait-elle conduit les Juifs à l’exil ? Ou aurait-il fallu attendre 63 ans plus tard lors d’une deuxième attaque. Les juifs ne sont ils pas condamnés à l’exil depuis Abraham ?  

Les Juifs retrouvent une terre en 1948.

Sepphoris, ville antique juive de Galilée, au nord de Nazareth, capitale de la Galilée au moment de la première guerre judéo-chrétienne entre 66 et 73. Elle fut la 1ère des 3 révoltes des juifs de la province de Judée contre l’Empire Romain. L’histoire est relatée par Flavius Josèphe (Jérusalem 37 ; Rome 100). Il fut historiographe et écrira sur la prise de Jérusalem par Titus.


72da906098.jpg

Le Chateau de Tallard

1-      Tallard (Hautes Alpes) est à partir du Xème siècle sous la protection des princes d’Orange et ce jusqu’en 1215, date à laquelle ils cèdent les terres aux Chevaliers de Saint Jean qui construiront un petit castelet à l’emplacement du château actuel. C’est Arnaud de Trians qui récupère les terres en 1322 et devient le premier Seigneur de Tallard. Il est le neveu du Pape Jean XXII, successeur de Clément V, qui fut élu en 1316, après 2 ans de discussions et querelles internes, et s’installa à Avignon. Né à Cahors en 1244, il décède à Avignon en 1334.