31/08/2013

Le peuple Himba

450px-Himba_lady_preparing_deodorant.jpg

Les Himbas vivent pour un tiers en Angola, pour deux tiers dans le désert du Kaokoland (capitale, Opuwo), au nord de la Namibie, une région que personne ne voulait habiter.

Ils sont aujourd’hui quelques 15 à 20.000.

Ils seraient venus au 15-16ème siècle avec les Hereros du Botswana actuel. On dit qu’ils sont originaires de la région du Nil, lointains cousins des Massai.

C’est le peuple rouge, bien que Himba se traduise par mendiant.

Les jeunes femmes sont souvent très belles. Elles s’enduisent le corps d’hématite (minerai de fer broyé, qui donne la couleur) et de graisse. Ce sont les femmes rouges qui se protègent ainsi du soleil.

 Quel est leur avenir ? Isolement ou au contraire intégration pour éviter leur disparition ; ouverture vers les axes du tourisme ? Protégeons cette minorité, comme le fait Solenn Bardet et d'autres.

Jean-Michel_Turpin-rdv_terre_inconnue.jpg

 Aujourd'hui et Demain?

himba.jpghimba6.jpg

czarny_czlowiek_07.jpg

15 Jeune femme Himba.jpg

29/08/2013

La Fête de la Geerewol

Les Bororo (ou Wodaabe) sont un sous groupe du peuple peul (Fulani).

Ils sont traditionnellement des éleveurs nomades et marchands dont les migrations les mènent dans le Sahel, du sud du Niger, au nord du Nigeria, dans le nord-est du Cameroun et dans l’ouest de la République centrafricaine.

La Geerewol concerne les Wodaabe du Niger. C’est une célébration du mariage.

Leni-Riefenstahl-gerewol-peuls-bororo-niger-afrique.jpg

Beauté et Séduction

Elle a lieu aux portes du désert, à Agadez, à la fin de la saison des pluies et dure six jours et six nuits. Il s’agit pour chaque clan familial de se faire représenter par ses plus beaux danseurs pour s’affronter dans un concours de beauté pour hommes dont le jury est constitué des plus belles filles de la tribu.

A la fin de ces danses, de ces jeux de séductions, les femmes éliront l’homme pour une nuit ou pour la vie.

       HUMANPLANETPUNTOCOM.jpg              imgfavepuntocom.jpg

        1997_275-15_young_Wodaabe_women.jpg                  ADSFV.jpg


28/08/2013

Jean-François Rauzier, un photographe hors norme

Jean-François Rauzier, Arches, exposition, photographie, hyperphoto,

Exode

Capture d’écran 2011-01-21 à 21.05.59.jpg

Versailles

Jean-François Rauzier, Arches, exposition, photographie, hyperphoto,

Escalier de la Reine

Jean-François Rauzier, Arches, exposition, photographie, hyperphoto,

Molitor

Jean-François Rauzier, Arches, exposition, photographie, hyperphoto,

Cour de Marbre

 

Une exposition lui est consacrée à l’Hôtel des Arts de Toulon. Elle s’intitule « Arches ». 

C’est un projet né en 1892, autour de 3 américains, qui imaginèrent des solutions pour sauver la planète d’un cataclysme majeur. Il faut prévoir des vaisseaux pour emmener familles, animaux, souvenirs. Attention stop ! En fait, il s’agit d’un conte...

Cela doit conduire à une réflexion autour des folies et des dérives auxquelles nous conduisent nos sociétés. On voyage dans des espaces fictifs, fantastiques et surprenants.

Les éternelles questions : quelle est la place de l’homme dans la ville, la société, le monde ?

JF Rauzier est un génie du numérique et du Photoshop !

 

Il est à l’origine du concept de l’Hyperphoto qui lui permet de « conjurer l’infiniment grand et l’infiniment petit dans une même image hors du temps. »