• Merida, la ville aux charmes

    IMG_2921.jpg

     IMG_2743.jpg

     

     

     

     

     

     

     

    De gauche à droite: Temple de las 7 Muñecas, Dzibilchaltun; Temple de Kukulkan, Mayapan

    Au Yucatan, les traditions de Noël et de fin d’année subsistent. Pour cela, après les Dogons du Mali visités début décembre, je me devais de retourner voir les indigènes du Mexique.

    On me le reproche ici. On m’encourage à présenter des expositions mixtes sur les tribus du Mexique et d’Afrique.

    Au pays des Mayas de l’intérieur, on vit plus authentiquement. Rien à voir avec Cancun et la Riviera.

    J’ai voyagé de Merida à Muna, visitant l’Hacienda d’henequen de Yaxcopoil. Direction Ticul, pour rejoindre les villages de Mama et Chapab. Retour par Santa Elena (ses momies), la route Puuc, la zone archéologique de Uxmal face à la Choco Story.

    Un autre jour, visite de Mayapan, copie conforme de Chichen Itza avec son temple de Kukulkan (Quetzalcóatl). A 10 km, le village très chrétien de Pixyah. Visite du cenote Nahya, au milieu d’une zone de plus de 150 cenotes ou puits naturels.

    Dzibilchaltun, à une quinzaine de km de Merida, est l’une des plus anciennes cités mayas.

    IMG_2766.jpg

    IMG_2906.jpg

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     Cenotes: de gauche à droite: Nahya et Dzibilchaltun.

     

    Merida, ville à deux dimensions (plate comme Miami), à forte richesse culturelle : Musée Maya, Paseo Montejo, Casa Montejo (Fondation Banamex), Palacio Canton (Expo sur Mexicas), ses places, sa cathédrale, etc.

    Ses boutiques hôtel dont le Lecanda et en face le restaurant Oliva.

     

    IMG_2853.jpg

    IMG_2896.jpg

    IMG_2873.jpg

     

     

     

     

     

     

     

    De gauche à droite: le Palais Canton, Intérieur de la Casa Montejo, le Musée Maya.

     

    Au fait, je repars au prochain Festival de musique de Ségou au Mali, d’ici 4 semaines.