10/06/2014

Où en est l’Afrique en matière agricole?

medium_110812p2.jpg

Plus que l’achat de terres (réalisé par la Chine, le Golfe, la Corée du Sud), il faut attirer des capitaux étrangers sous la forme d’investissements productifs dans l’agriculture.

L’Afrique est le deuxième continent à croître après l’Asie.

Mais cet enrichissement ne profite pas aux plus pauvres. Ex Zambie et ses inégalités croissantes dans la distribution de la richesse.

Autrefois l’Afrique était un exportateur net. Le Soudan était le grenier de l’Empire Romain.

Actuellement 35 Mds$ de produits alimentaires importés.

En 2000, les Gouvernements se sont engagés à consacrer 10% de leur budget à l’agriculture. Seuls 6 pays l’ont fait !

Il faut davantage investir en agriculture et en infrastructures.

La formation des petits agriculteurs est à l’ordre du jour. Il faut encourager la politique de transformation des produits sur place. Et développer la promotion de l’agriculture familiale.

Ce serait envisageable, si les budgets étaient accrus au delà du seuil de 10%.

Attention à la forme d’exploiter les ressources naturelles !

Dans le domaine des forêts, les gouvernements connaissent un manque à gagner de 18 Mds$/an.

Dans le domaine de la pêche, les navires (on ignore les pavillons et les propriétaires) pillent les mers.

 

Propos recueillis auprès de Michel Camdessus, ancien directeur du FMI, membre de l’Africa Progress Panel

Les commentaires sont fermés.