17/09/2013

Boukhara

perspective_620x465.jpg

Medersa, Boukhara 

le-minaret-kalyan-by-night_620x465.jpg

Le minaret Kalyan, de nuit

Le minaret Kalyan

La mosquée Poi Kalyan

La medersa Miri Arab

La coupole Toki Zargaron

Les medersas Ulughbek et Abdullasiskan

La coupole Toki Telpak Farushon

La mosquée Magoki Attory

La coupole Toki Sarafon, complexe architectonique Lyabi Hauz

Chor Minor

 

Le minaret Kalyan est l' un des minarets "gigantesques" de l'époque (11-12ème). Il en existait un à Boukhara de plus petite taille et construit en 918. Le "Grand" actuel est de 1127 et de l'architecte Bako.

La madras Ulug Beg est achevée en 1420. Très belles colonnes torsadées à l'entrée. Epoque des Chaybanides au 16ème s.

La madras Miri-Arab, construit en 1535; le cheikh Miri-Arab, "Comte des Arabes", était originaire du Yemen et vient à Boukhara à l'age de 22 ans. Il y dirigeait les musulmans et jouissait d'une grande autorité à la cour. Ubaydalla-khan obtint les fonds nécéssaires pour la construction de la medressée grâce à la vente de 3000 esclaves. La medressée fonctionne aujourd'hui. Il en existe 10 au total en Ouzbekistan (dont 2 pour filles). A Boukhara, deux existent encore.

La mosquée Kalyan date de 1514; elle est la principale mosquée du vendredi. Pendant les prières, jusqu'à 12000 fidèles sont accueillis. A l'intérieur, un mihrab aux mosaïques multicolores. Devant le portail de la mosquée, on trouve une rotonde octagonale ressemblant au mausolée appelé "l'Octogone" à Shadi-Zindeh à Samarcande. Elle est utilisée de minbar lors des sermons. Galeries voûtées sur le périmètre de la cour (4 rangées sur le côté long; 5 sur le long; 288 coupoles posées sur 208 poteaux.

L'ensemble Kosh-Medressée comprend 2 medressées juxtaposées et a été érigé sous le règne de Abdulla-khan II. La 1ère (en forme trapézoïdale) en 1566 pour sa mère Madari-khan; la 2nde en 1588 porte son nom.

L'ensemble Chor-Bakr (non visité) est situé à Sumitan, à 8 km à l'ouest de Boukhara. Construit sous Abdulla-khan II, à la fin du 16ème s. Lui et son père se considéraient être des disciples spirituels de Hodja Muhammad Islam (décédé en 1563).

La Medressée Kukeldash, 1568, construite par Abdulla-khan II.

Toki-Zargaron, comme les autres toki que l'on voit aujourd'hui à Boukhara ont été construits sous Abdulla-khan II. Toki-Zargaron est la coupole des joaïlliers. Toki Sarrafon, au sud. En 1601, le pouvoir passe aux mains de la dynastie des Ashtarkhanides (1601-1747), de la lignée des khans d'Astrakhan, descendants de Gengis Khan.

Des troubles à Boukhara permettront à Nadir, le chah d'Iran, de conquérir facilement la ville en 1740-1745. La Medressée de Abd al-Aziz-khan fut construite en 1651-52. Elle est face à celle de Ulug Beg. L'architecte a pris comme modèle la Medressée Miri-Arab. Les décors intérieurs de stalactites sont éblouissants.

Les commentaires sont fermés.