10/09/2013

D'autres découvertes à Istanbul

image.jpg

Visite de l'église Saint-Sauveur-in-Chora (Kariye Müzesi); fut transformée en mosquée; aujourd'hui musée. A la fin du 13ème s., on la restaura et on ajouta une exonarthex et une chapelle funéraire. Furent commandées des peintures murales et des mosaïques à fond d'or, considérées comme les plus belles du monde byzantin. Cela fut réalisée par l'humaniste et savant, Théodore Metochite (1270-1332) qui y consacra sa fortune personnelle et finit ses jours comme moine à l'église. Déjeuner au proche restaurant Atisane, qui offre une cuisine de l'époque ottomane. Très beaux jardin et lieu. Promenade au palais de Constantin Porphyrogénète (Tekfur Sarayi), en réparation. Nous allons en direction de la mosquée et le tombeau d'Eyüp, compagnon du Prophète, mort sous les murs de la ville en 670. La construction de la mosquée fut ordonnée par le sultan Mehmet le Conquérant, lorsque les ossements humains furent trouvés 8 siècles plus tard. Mosquée fermée. Sur la rive de la Corne d'Or, on prend un bateau de pêcheur por se rendre à Eminönü, à côté du pont de Galata. Traversée du pont et embarquement dans un ferry pour la rive asiatique. Direction Kadiköy. On fait un 1er stop en gare-port de Haydarpasa (1908). A Kadiköy, l'adresse pour manger est Çiya Sofrasi (Tchia). Ruelles montant dans la colline avec ses étals de primeurs, boucheries, poissoneries. Nombreux cafés dans les rues. Quartier très vivant. Retour à la rive européenne, à la station Besiktas. Dîner dans la vieille ville dans un bon restaurant de poissons, Balikçi Sabahattin.

Les commentaires sont fermés.