14/09/2013

Suite samarkand

On poursuit par la visite de l'Observatoire Ulughbek (15eme siecle); il etait le petit fils de Tamerlan et grand astronome.

Musee de la ville Antique Afrosiyab;

Le complexe Shakhi Zinda (siecles 9-15); il s'agit du centre funeraire Chah e Zendhe

Visite de la mosquee Bibi-Khanum, epouse de Tamerlan.

Bazar Siab

L'observatoire d'Ulug Beg Peti-fils de Timur, né en 1394. Il fut un savant distingué et grand astronome. Il eut Roumi comme professeur. Il fut surnommé Grand Seigneur, mais n'a pas continué la tradition de conquête des Timurides. Un complot fut organisé contre lui et il fut assassiné en 1449. On visitera son observatoire détruit et reconstruit en musée. L'ensemble Chah-i-Zinda Cette nécropole ou ensemble funéraire naquit au milieu du XIème siècle, près du rempart d'Afrasiab (ancienne ville de Samarcande). Le Mausolée fut construit au-dessus de la tombe du prophète Kusam ibn Abbas. Il fut restauré et date de la période de Ulug Beg (2ème partie du 15ème). C'est le site de la tombe de Kusam ibn-Abbas, cousin du prophète, qui ne fut pas détruit lors des invasions mongoles. Sur la colline, des Mausolées datant de différentes époques se serrent le long de la ruelle médiévale. L'ensemble sera formé au cours de neuf siècles. Plus de 20 structures ont été préservées. Elles accueillent les dépouilles de militaires et de la famille de Timur. Les personnages importants voulaient se faire enterrer à proximité pour bénéficier de sa bénédiction. Sur les façades, céramiques émaillées et sculptées, briques émaillées, inscriptions calligraphiques en arabe et en persan, dessins floraux et géométriques. La mosquée Bibi-Kanym " Son dôme serait le seul, si le ciel n'était pas sa répétition; son arc serait le seul, si la Voie Lactée n'était pas sa paire". C'est la plus grande d'Asie Centrale. A noter le lutrin de pierre sur lequel reposait le Coran (le plus ancien vu à Tashkent). Elle fut construite pour la Femme Favorite de Timur entre 1399 et 1404. Bibi-Hanym était très belle. La légende dit qu'elle voulut étonner et réjouir son époques. Alors que Timur était en conquête, elle convoque les meilleurs architectes de Samarkand et leur proposa d'ériger la grande mosquée. Comme Timur annonça son retour avant la fin de la constrution de la mosquée, l'architecte accepta de la terminer dans les délais à condition de recevoir un baiser de Bibi. Indignée, elle lui offrit toutes ses esclaves. Elle lui dit: "Tous ces oeufs peints de couleur différente ne se ressemblent pas de l'extérieur, mais ils sont les mêmes à l'intérieur. Nous les femmes, sommes toutes pareilles". L'architecte insista: "Prends deux coupes identiques, l'une remplie d'eau, l'autre de vin blanc. Ils se ressemblent l'un et l'autre. Si je les goûte, l'un me brûlera comme le feu, tandis que l'autre ne me fera rien sentir. Tel est l'amour." Bibi accepta le baiser; il fut si passionné qu'il lui laissa une marque sur sa joue. Timur fut furieux. Il lui pardonna mais il ordonna à toutes les femmes de cacher leur beauté aux yeux étrangers et de porter le voile.

Les commentaires sont fermés.